La vie a 4, ou comment passer de 1 a 2 enfants…

famille-4-parents-fatigués-enfants

 

Ça fait bientôt 9 mois que nous sommes 4,
9 mois de bonheur certes, mais passer de 1 a 2 enfants,
ça n’est pas QUE une partie de plaisir !

Alors oui, le bonheur est doublé, ça je ne vous dirai pas le contraire,
mais il ne faut pas oublier que l’on double aussi le nombre d’enfants !

 

giphy

 

Alors clairement, nous, on a commencé à préparer l’arrivée de ce deuxième bébé longtemps à l’avance !! Une fois passé le premier trimestre, nous l’avons annoncé à la loutre et après ça, nous l’avons préparée chaque jour ou presque.
On ne voulait pas que ce nouveau bébé soit pour elle un fardeau ou quelque chose d’angoissant.Si elle posait des questions, on lui répondait tout simplement.

Je ne vous le cache pas, l’arrivée de petit renard a été un énorme chamboulement dans notre vie qui a apporté beaucoup de stress et de disputes les premiers temps.

La loutre étant un bébé unique en son genre, faisant des nuits de 14h et d’énormes siestes, et n’ayant aucun problème de santé, elle ne nous a pas mené la vie dure…
Mais ça c’était avant ! 😉

 

Dès le début, ça a été compliqué, avec son reflux qui ne nous a pas aidé.
Et petit renard est un bébé câlin et il a énormément besoin que l’on s’occupe de lui.
C’est assez compliqué quand on a déjà un premier…
J’ai beaucoup pleuré, et même si c’est dur à avouer, j’ai parfois regretter notre décision d’agrandir la famille ( ce n’est plus le cas je vous rassure ).

Moi qui ne voulait surtout pas que l’arrivée d’un deuxième bébé perturbe la loutre, je me suis vite rendue compte que ça allait être très compliqué !

J’avoue que j’ai énormément culpabilisé, et que ça m’arrive encore très souvent. Des fois, moi aussi je lui mène la vie dure parceque je suis fatiguée, parceque je n’en peux plus, parceque j’ai pas envie, mais je sais qu’elle n’y est pour rien ( enfin parfois si )
et c’est elle qui prend…

Ça c’est un côté de la vie à 4 qui est difficile, réussir à partager son temps entre ses enfants, ne pas délaisser le plus grand sous prétexte que c’est lui le “grand”, ou inversement d’ailleurs…

 

Puis le temps passe et chacun trouve sa place.
Les choses s’améliorent et on réapprend la vie.
On s’adapte et on trouve son nouveau rythme.

Même si ce n’est pas toujours facile, je sais que nous avons une belle famille,
que l’on est heureux, et quand je les vois ensemble, je ne regrette absolument pas ce choix d’avoir fait deux enfants.

 

Je suis une Maman multi comme on dit et multi c’est multi bonheur, multi fatigue, multi câlin, multi stress, multi bisous, multi énervement, multi rire…

 

Commentaires

  1. Picou Répondre

    Je crois qu’à long terme c’est aussi une vie qu’on multiplie, avec tant d’expériences et d’amour en plus…

  2. Audrey n Répondre

    A oui apprendre à se dedoubler.

  3. ColombesMum Répondre

    Pas étonnant le grand chamboulement pour tous! Mais c’est agréable de lire qu’ensuite ça signifie deux fois plus de bonheur 😍

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.