Grossesse

Nos faire-part sur mesure Star Wars !

Pour la loutre, nous avions fait nos faire-part nous-même. Bon j’avais opté pour quelque chose de très simple ! Mais là je m’étais dit que je n’aurais ni le temps ni le courage de réitérer l’expérience.



Il y a quelques mois, j’ai été contactée par le site : Jecreemonfairepart.fr qui m’a alors proposé de réaliser mes faire-part de naissance pour petit renard. J’ai immédiatement accepté, ravie de pouvoir tester alors cette grande nouveauté pour moi.

Ce site propose la réalisation de faire-part de naissance et de mariage sur mesure ou d’après des modèles déjà existant et même des faire-part vidéo ! Il proposent également des cadeaux tels que des calendriers, albums photos, etc…

Personnellement, nous avons choisi la formule sur mesure car j’avais une idée bien précise de ce que je voulais. Un truc qui m’est venu comme ça, comme une envie de pisser 🙂


– On a donc commencé par un premier contact par mail en donnant mon ébauche d’idée. Le processus est ensuite lancé et tout est géré sur le site, ce qui facilite l’échange et la réalisation.

– Suite à ce premier contact, un devis est ensuite réalisé et envoyé. Puis, si le devis est accepté, la conception peut commencer !

– On fournit donc le texte et les photos ainsi que ses idées en détail. 48h plus tard, une maquette est disponible dans l’espace client sur le site.

– Suite à ça, on peut valider ou modifier la maquette. J’ai de suite valider car malgré le peu d’idée fournies (juste le plus gros), l’infographiste à parfaitement cerné ma demande et à réalisé le faire-part que j’avais en tête et même mieux !

– Si la maquette est validée, on reçoit et valide un BAT ( Bon à tirer ) numérique ou papier avant de lancer l’impression.

– Lorsque l’impression est lancée, il faut compter entre 5 et 30 jours (selon le produit ) pour recevoir les faire-part à domicile. Nous avons dû attendre 30 jours car notre faire-part a nécessité une découpe laser qui prend plus de temps et une finition d’impression acrylique, mais l’attente en valait la peine !

Voilà, je vous dévoile enfin nos faire-part de naissance pour petit renard, réalisés sur le thème Star Wars

 
 

 La photo à été réalisée d’après un modèle trouvé sur Pinterest et grâce à l’objectif de mon frère 🙂



Cette première expérience de création de faire-part en ligne s’est déroulée à merveille pour moi et je suis vraiment ravie d’avoir pu réaliser des faire-part originaux et uniques qui nous correspondent ( Oui on est des gros geeks… ).

Je vous recommande bien entendu chaleureusement le site Jecreemonfairepart.fr car ils ont fait preuve d’une grande créativité et d’un grand sérieux lors de la réalisation de ces faire-part et ont été très à l’écoute et disponibles concernant le suivi de celle-ci.

Famille, Grossesse

Mon accouchement express…

Presque deux semaines plus tard (le temps de se remettre de ses émotions ! ), je reviens pour vous raconter mon accouchement quasi express ( en tout cas tellement plus rapide que ce à quoi je m’attendais ! ).

Je me doutais que ça allait arriver ce jour car on m’avait prévu un déclenchement pour bébé trop gros
( au final pas tant que ça mais bon… )

Du coup, la veille au soir, je suis morte d’angoisse. Sérieux, je sais pas si c’est pas plus flippant de savoir la date précise !
Je me pose plein de questions, je me demande comment ça va se passer, si ça va bien se passer, comment va être bébé, comment va réagir la loutre en le découvrant, comment va se passer cette nouvelle vie à 4 ( oui je me projette ), et puis je reviens au lendemain et je me demande combien de temps va durer le travail, est-ce-que je vais avoir mal, est-ce-que ça va bien se passer cette fois, est-ce-que je vais accoucher le jour-même, BREF, tellement de questions dans ma tête !
Résultat : 4h de sommeil cette nuit là…


Je me lève donc difficilement le matin mais relativement sereine, tout du moins plus que la veille…
Nous arrivons donc à 7h30 à la maternité ( on avait déposé la loutre la veille chez Papy et Mamie pour ne pas avoir à la réveiller trop tôt ) et on m’annonce que toute les chambres sont occupées et que l’on va m’examiner pour voir ce qu’on fait… OK… Ça commence vachement bien…

8h, une sage-femme m’examine.
Bon signe, col effacé et ouvert à 2. Du coup elle va en parler avec les collègues et médecins pour savoir ce qu’ils font de moi…

Je n’ai pas attendu longtemps, on vient vite me chercher pour me passer direct en salle de travail où il y a de la place.

9h, je suis branchée de partout et le produit pour déclencher l’accouchement circule dans mes veines.
Les contractions commencent légèrement, on attend…
Encore un peu stressée et peur de la suite des événements…



11h, le col n’a pas bougé. La sage-femme décide donc de me poser la péridurale afin de percer la poche des eaux.
Euh, là, clairement, ça change tout ! Les contractions sont hyper douloureuses, l’anesthésiste revient deux fois pour passer le produit plus directement et cela me soulage un peu plus mais j’ai bien mal ! C’est là que la théorie devient difficile à mettre en pratique malgré les cours de yoga / respiration / relaxation…

12h, on comprend pourquoi j’ai si mal, je suis passée de 2 à dilatation complète en 1h…
On à le temps alors la sage-femme me dit qu’on va attendre que bébé descende tout doucement.

13h15, nouvel examen, je sens que ça pousse, bébé arrive, on s’installe !

13h36, petit renard pousse son premier cri et fait de nous des parents heureux et comblés !
Un accouchement express, en 3 poussées il était là et sans aucune aide de ventouse ou autre, quel bonheur !

 



16h30, je monte en chambre avec bébé et Papa part ensuite chercher la loutre pour qu’elle rencontre son petit-frère.

19h, la loutre arrive pour la grande rencontre ! J’appréhende beaucoup, d’autant plus que je l’ai eue un peu au téléphone et elle était triste et ne comprenait pas que je ne puisse pas rentrer à la maison…
Finalement, la rencontre se passe très bien. Sur conseil de ma sage-femme, j’avais laissé petit renard dans son berceau pour que la loutre aille vers lui et que je ne lui impose pas. Elle a fait sa timide mais avait l’air très heureuse de rencontrer ce “petit bébé”.

 



Au final, beaucoup d’appréhension, une grossesse pas forcément facile, mais un accouchement de rêve et un bébé d’amour !

Et étrangement et à la surprise générale, depuis qu’elle est devenue grande sœur, la loutre à décidé d’être propre la nuit !
Fini les couches pour la loutre ! 🙂

Grossesse

Ma valise de maternité…

Avec un terme prévu dans 3 semaine, il est grand temps de s’atteler à la valise de maternité !
Bon pour de vrai, elle est prête depuis 3 semaines aussi, j’avais trop peur ! 🙂




Et puis, en réalité aussi, j’en ai deux, une petite pour la salle de travail et une grosse pour le séjour.

Alors, en exclusivité, je vous révèle ce que contiennent mes bagages ! 🙂



Ma valise pour la salle de travail :

 

 



Ma valise pour le séjour à la maternité :

 


A savoir que je ne vais pas allaiter, alors pour les mamans allaitantes il faudra rajouter quelques petites choses comme des soutiens-gorges d’allaitement, des coussinets et un coussin.

Il faudra aussi que Papa se prévoit un peu de monnaie pour les distributeurs (café, boissons, en-cas ) et de quoi ne pas s’ennuyer car ça peut parfois être long, surtout quand Maman est soulagée et qu’elle peut dormir !

Grossesse

J’aime pas être enceinte…


Aujourd’hui je vous avoue tout :
J’aime pas être enceinte !


Non la grossesse n’est pas toujours merveilleuse et sans problème, non tout n’est pas tout beau tout rose et je sais de quoi je parle !
J’ai eu la chance de vivre une belle grossesse pour ma première, une de celles qui donne envie d’être enceinte toute la vie
(enfin jusqu’à 8 mois quoi ).


Cette seconde grossesse, pourtant tellement désirée, ne s’est pas du tout passée comme je le pensais.
Bien entendu, je n’ai rien eu de grave et je n’ai pas de quoi me plaindre sur le plan de la santé, que ce soit la mienne ou celle de bébé,
mais ça n’a pas été une partie de plaisir pour autant !


Alors oui, à maintenant 35 SA ( ou 7 mois et demi pour les non initiés ), je crie haut et fort que je n’aime pas être enceinte et que
j’en ai marre !!!




Parceque pendant cette seconde grossesse, j’ai eu droit à ces petits “bonheurs” :

Grosse fatigue dès le début et qui ne m’a pas vraiment quitté de tout le long. Alors moi, je ne suis pas une siestarde et je ne me suis donc jamais endormie en journée pour récupérer un peu. J’aurai peut-être du parceque la fatigue m’a rendue plutôt nerveuse et un poil agressive pendant ces 8 mois. J’ai aussi beaucoup moins de patience avec la loutre qui en à parfois fait les frais à mon grand regret et malgré toute mes excuses et explications, j’ai beaucoup culpabilisé pour ça.

Des contractions sont arrivées assez précocement à partir de 4 mois et qui ne m’ont pas non plus lâchées jusqu’ici. Avec même une pointe de panique au retour de notre escapade dans le Sud, la route ne m’a pas aidée et j’ai eu beaucoup de contractions sur les deux jours qui ont suivi.

L’hyperémotivité qui à fait de moi une vraie fontaine ! Dès que je regarde un truc un peu émouvant, que chéri me fait des jolies déclarations ou que la loutre me dit “je t’aime à la folie maman”, je fond en larmes !
Bon c’est marrant 5 minutes hein mais à force bon, j’aimerai reprendre un peu le contrôle de mes émotions !

Le moral qui baisse au fur et à mesure. Dur dur, moi qui suit de nature assez positive, j’ai eu beaucoup de mal parfois à positiver et à avoir le moral, je suis parfois descendue très bas, alors merci encore une fois aux hormones, mais non merci !

L’effet Bidendum j’en ai un peu marre ! Pourtant, cette fois, j’ai pris seulement 12 kg, on est loin des 25 kg pris pour la loutre ! Mais j’avoue que le fait d’être très vite essoufflée, de ne pas pouvoir me baisser ou me mouvoir comme je l’entend, ça me saoule !

Les douleurs… Parceque bébé est bien mignon et c’est adorable de manifester sa présence dans nos bidons, mais parfois c’est juste très douloureux ! Déjà pour la loutre, je ne l’avais pas autant sentie bouger, mais là en plus, il adore non seulement jouer avec ma vessie, mais aussi se mettre dans des positions fortement désagréables pour mes organes ou mes côtes…

Les jambes gonflées, prêtes à exploser, que j’ai commencé à avoir depuis quelques jours. C’est loin d’être agréable et c’est encore une des joies de la grossesse dont je me serai bien passée !

Les angoisses qui s’accumulent tout au long de la grossesse et qui s’amplifient à l’approche du terme et quand on réalise que non, on est pas prêts !!

Les insomnies qui entretiennent bien entendu ma fatigue ! Quel bonheur de se réveiller fatiguée en pleine nuit, et de ne pas réussir à se rendormir pendant 2h !

Tous les examens, et surtout les prises de sang et analyses d’urines ! J’ai l’impression d’être un cobaye !

Et je vous passe les petits détails pas glam qui m’ont aussi accompagnés durant cette grossesse et qui n’ont pas été mes meilleurs amis !


Mais rassurez-vous, tout ça ne dure qu’un temps ( 9 mois en fait ), et dans 2 mois j’aurai déjà tout oublié et je me mourrai d’amour pour ce petit-être qui m’aura fait toute ces misères ! 🙂


Grossesse

Un deuxième trimestre difficile…



Depuis le 3 Octobre précisément, j’étais enfin entrée dans mon deuxième trimestre, soit, normalement, la période la plus cool de la grossesse ! J’avais hâte d’y arriver !

Mon deuxième trimestre correspond donc aux mois de Octobre, Novembre et Décembre.

C’est vrai que le mois d’Octobre s’est relativement bien passé, mais rien de transcendant non plus !
A partir de Novembre par contre, avec le déménagement et notre voyage à Londres, je commence sérieusement à ressentir que je suis enceinte et pas qu’un peu !


La marche commence déjà à être compliquée alors que j’y met du mien et que j’ai une réelle motivation : visiter la belle ville de Londres ! Mais des douleurs dans le bassin se font très vite ressentir dès que je force un peu et il est difficile d’avoir un bon rythme, alors on s’adapte au mien, un peu trop lent à mon goût… Le voyage se passe bien malgré tout et malgré une grosse fatigue et un moral en baisse.
Fin Novembre, il faut ensuite nous installer dans notre petit chalet du Marché de Noël, notre lieu de vie pendant 1 mois. Cela demande de gros efforts et de beaucoup rester debout aussi, très dur physiquement, mais j’encaisse.
Même ma seconde échographie, qui m’annonce un bébé en pleine santé, ne se passe pas comme elle devrait, tant la déception d’apprendre le sexe me pèse…


En Décembre, on à déjà attaqué ce Marché de Noël depuis 1 semaine et je suis déjà fatiguée.
J’ai mon rendez-vous mensuel avec la sage-femme le 12. Quand je la vois, je ne suis pas en grande forme. Tout va bien pour le bébé et mon col est parfait, mais le moral n’est pas au beau fixe et la fatigue est bien installée. Je commence pourtant à me faire à l’idée d’un petit garçon et je fais même les premiers achats !
Quelques jours plus tard, je passe mon test pour le diabète. Vous savez, ce moment parfait où on doit avaler un produit ignoblement sucré sans le rejeter et se faire piquer 3 fois en 2h ! J’ai adoré ! ( Et non je ne suis pas sérieuse !). D’autant plus que pour la loutre, mon mari avait pu m’accompagner, mais là, j’étais seule, et c’est long !
L’attente des résultats me stresse un peu, je suis persuadée de faire un diabète gestationnel, j’en ai les symptômes !
Ma sage-femme m’appelle quelques jours plus tard pour me donner les résultats des pds et des urines : tout est absolument parfait ! Pas de diabète et aucun déficit en quoi que ce soit, PARFAIT ! Je suis soulagée ! Même si du coup, rien n’explique ma fatigue et mon moral…
Fin Décembre, avec le rush de Noël et les fêtes, je suis épuisée. Mon mari me force à rester à la maison les deux derniers jours et j’en profite pour tomber malade ! ( D’un virus qui, 3 semaines après, ne m’a toujours pas lâchée !), ce qui, malheureusement, me fatigue encore plus…

Ce deuxième trimestre n’a pas été à la hauteur de mes attentes. Moi qui me voyait super cool, en pleine forme, j’ai été au final, très fatiguée et malade avec un moral très bas, donc vraiment pas idéal.
Je suis maintenant dans mon troisième trimestre et j’espère le vivre sous de meilleurs hospices afin de bien terminer cette seconde grossesse et accueillir un bébé en pleine forme !

Grossesse

Qui se cache dans mon bidon ?

Je dois tout de même vous dire, malgré une vie plutôt agitée ces derniers temps entre un déménagement, un voyage un Londres, mon installation au Marché de Noël et une super journée aux Efluents, malgré et parmi tout ça, j’ai en plus passé mon échographie du deuxième trimestre !

Je suis donc retournée voir ma sage-femme spécialisée dans les échos que j’avais déjà rencontrée lors de ma première échographie.
Elle a donc bien tout contrôlé et nous à rassuré en nous apprenant que tout allait très bien, que le développement et la croissance de bébé étaient parfaits, qu’il n’y avait à priori aucune malformation Un grand Ouf pour nous ! Non parceque malgré tout, on ne veut jamais penser au pire, mais il y a toujours une petite partie de nous qui se l’imagine…


Après les examens “médicaux”, est venu le moment d’apprendre le sexe !
Oui parcequ’on voulait garder la surprise au départ, mais en fait on à pas réussi à tenir à la première écho et elle nous avait donné son estimation qu’elle ne pouvait pas confirmer.
A l’époque elle m’avait dit que ce serait probablement une seconde demoiselle…
Quand elle à commencé à descendre, le suspense était à son comble pour mon mari et moi ! Puis, arrêt sur image, et là, il a fallu en déduire sans aucun doute possible que c’est…………… Un garçon !

La surprise était totale ! Je crois que j’ai dû être en état de choc pendant quelques secondes. Moi qui m’étais secrètement persuadé que j’attendais une petite fille, mon cerveau à eu du mal à l’admettre et je me suis entendu demander à la sage-femme : ” C’est un garçon ?”, malgré l’évidence…
Je me suis tournée vers mon mari qui avait les larmes aux yeux.

Nous avons fini l’examen, finalisé les papiers avec la sage-femme et regagné le parking.
Mon mari me connaissant parfaitement, m’a alors demandé comment j’allais et là…j’ai pleuré…
Je sais que c’est égoïste et nul de pleurer alors qu’on attend un enfant en pleine santé, mais à ce moment là, dans ma tête il n’y avait qu’une seule chose : Un garçon, quelle déception !
Je m’imaginais tant cette petite sœur pour la loutre, cette relation privilégié qu’elles auraient, me replonger dans les robes, être face à ce que je connais déjà, etc…
En voyant mon mari toujours aussi sous le choc et toujours les larmes aux yeux, je lui ai demandé si lui aussi était déçu car je sais qu’il aurait aussi voulu une petite fille. 
Mais je me trompais totalement car il était, en fait, fou de joie et tellement ému à l’idée qu’on attendait un petit garçon ! J’ai été très surprise et très heureuse de le rendre heureux.

8 jours ont passé depuis cette nouvelle. 8 jours où j’ai discuté avec des amis proches, des mamans de garçons, qui ont pu me soutenir et me consoler. 8 jours où je me suis efforcée de “digérer” cette nouvelle qui était une merveilleuse nouvelle et non une mauvaise !
Pendant ces 8 jours, j’ai essayé de me projeter avec un garçon, j’ai beaucoup parlé, parfois pas du tout, j’ai bien observé ma fille ( qui à très bien pris la nouvelle d’ailleurs ) et j’ai même fait mes tout premiers achats “garçon” afin de le concrétiser. Je me suis promenée dans les allées des vêtements “bébé garçon”, ce que je ne faisais quasiment jamais pour me familiariser un maximum.

Maintenant, je commence à me faire à cette idée et je peux commencer à m’en réjouir. Je sais que j’ai déjà ma fille, ma princesse, et que j’aurai en plus, un petit prince à chérir 🙂

Grossesse

Journal d’une femme enceinte : mon premier trimestre de grossesse…

Quand j’étais enceinte de la loutre, je n’écrivais pas encore; j’ai commencé peu de temps après sa naissance. Alors je me suis dit que cette fois, j’allais tenir un petit journal et que j’allais même le partager avec vous ! 😉

Ma grossesse à donc commencé le 2 Juillet 2016 ( J0 ), jour de l’ovulation. 2 semaines plus tard ( J14 ), je faisais un test qui s’est révélé être positif ! 🙂 (Oui j’en ai fait quelques autres pour être sûre !)
A J 19,  j’ai fait une prise de sang dont les résultats ont bien sur confirmé ceux des tests 🙂 C’est parti, cette fois c’est sûr, je suis enceinte !



A J20, nous avons fait notre première soirée avec des amis, que c’est dur de cacher pareille nouvelle ! Mais il est encore bien trop tôt pour le crier sur les toits…



A J21, je commence déjà à ressentir mes premiers symptômes et je me sens épuisée. Malheureusement, cette fatigue ne vas pas me lâcher de si tôt.

A J26, je prend rendez-vous avec la sage-femme qui avait fait mon suivi post-grossesse pour la loutre. J’avais eu un bon contact avec elle et cette fois j’avais envie d’être suivie par une sage-femme et pas par une gynéco comme pour ma première grossesse.

 


1er rendez-vous sage-femme :

A J32, me voici à mon tout premier rendez-vous avec la sage-femme. Je suis à 6SA +4 (soit 6 semaines aménorrhées = 6 semaines depuis les dernières règles).

Pour ce premier rendez-vous, il faut compter une bonne heure, qui servira à faire connaissance et construire ensemble un dossier pour un suivi personnalisé et optimisé.
Beaucoup de questions d’ordre médical (antécédents médicaux, familiaux, etc…) ou non médical (bien-être, etc…)
La sage-femme reprend et explique en détail le déroulement de la grossesse avec les différents rendez-vous obligatoires : 3 échos ( 3, 5 et 7 mois ) et 1 rendez-vous / examen tous les mois + quelques analyses ( Prise de sang et urines). Attendez-vous à devenir une très bonne patiente de votre laboratoire !!
On prendre un deuxième rendez-vous entre 11 et 13 SA pour déclarer la grossesse et faire la première (vraie) échographie ! 

–> J’ai adoré ce premier contact avec ma sage-femme qui s’était occupé de mon dernier suivi. L’entretien est beaucoup plus chaleureux et détendu, on prend le temps de discuter et de poser toute les questions qui nous passent par la tête. Je ne regrette pas mon choix !

1 ère Echographie ( Datation) à 7SA + 2 :

Une échographie nécessaire afin de confirmer et dater la grossesse.

–> J’étais déçue de ne pas pouvoir aller à cette toute première échographie avec le Papa mais au final, on ne voit pas grand chose et l’échographiste n’était pas non plus très chaleureux.

A ce stade, bébé mesure environ 9mm et le cœur bat à 136 pulsations / minutes.

 



1ère analyse d’urines :

Examen prescrit par la sage-femme lors de la première visite.
–> J’ai profité d’avoir la vessie pleine après l’écho pour aller directement faire mes analyses au laboratoire puisqu’elles ne nécessitaient pas d’être à jeun.

A 9SA : Je commence déjà à en avoir marre de ce premier trimestre.
Un trimestre difficile car il faut cacher sa grossesse à tout le monde et même si cela commence à se voir sérieusement ! Je savais que pour un deuxième, le ventre avait tendance à pousser plus vite, mais je ne pensais pas autant ! J’ai l’impression d’être enceinte d’au moins 5 mois !
En tout cas, je suis pressée de l’annoncer à nos familles !

Nous l’avons annoncé à la loutre en tout premier. Cela me stressait énormément de lui annoncer la nouvelle car j’avais un peu peur de sa réaction.
Au final, l’annonce s’est très bien passée et elle à eu l’air contente, elle à sourit quand on lui a dit, à posé des petites questions et même fait un bisous au bébé, OUF ! 🙂


1 ère échographie (réelle) :

Pour cette toute première échographie (la vraie pour moi), je suis à 11SA + 2 et je m’y rend avec le Papa. J’ai pris rendez-vous avec une autre sage-femme qui est spécialisée dans les échographies et qui est, elle aussi, très agréable.
Après un petit entretien où elle me pose les questions classique des antécédents médicaux, on s’installe et on met la caméra en marche.
Pour la première fois, on voit donc bébé à l’écran, et on l’a très bien vu ! Bébé bougeait beaucoup beaucoup, c’était mignon !! 🙂
Elle nous à donc bien rassuré sur la santé de bébé qui paraît en pleine forme et bien formé ! 🙂

A ce stade, bébé mesure environ 48mm et le cœur bat à 176 pulsations / minute.



Second rendez-vous sage-femme :

J’avais pris ce second rendez-vous à la suite de mon échographie pour faire le point avec ma sage-femme.
Elle nous à donné des renseignements complémentaires sur bébé et cette écho et nous à donné des informations sur le dépistage de la trisomie 21 pour lequel nous avons souhaité opter.
Lors de ce rendez-vous, on fait également la déclaration officielle de grossesse, ce qui prend pas mal de temps et qui en fait un rendez-vous important.
Il y a aussi un examen de contrôle comme à chaque fois afin de vérifier que tout va bien.
Puis on pose les questions que l’on souhaite sur le déroulement de la grossesse et les mois à venir, ce qui permet de s’enlever une part de stress !

Voilà maintenant mon premier trimestre terminé, on attaque le deuxième en espérant être en meilleure forme !!

Grossesse

Le jour où j’ai appris…

Tout à commencé dans les toilettes (toute bonne histoire devrait commencer comme ça, non ? ), je n’y croyais absolument pas et pourtant…
C’était le C3, ou 3 ème cycle pour les non initiés, et je commençais à me faire une idée que l’attente serait looongue ! Que cette fois les choses ne seraient pas aussi faciles et rapides que pour la Loutre.

Bref, après quelques minutes, j’ai vu ça…



Trop heureuse, ne sachant même pas comment l’annoncer à chéri de façon spectaculaire, je lui ai finalement simplement montré le test ++ ! Trop glamour !



Pour la loutre, on avait pas eu à attendre car ça avait marché du premier coup, et là j’avoue qu’après 3 cycles, je commençais déjà à désespérer. Je sais que certaines vont lever les yeux au ciel en lisant ça, et pourtant je ne peux que comprendre toute ces mamans qui attendent des mois, des années avant d’avoir la chance de voir apparaître ce petit + tant désiré. A toute ces femmes désireuses d’être mamans, je vous envoie tout mon soutien !

Ce jour 0 à été le tout début de cette nouvelle belle histoire qui s’écrit chaque jour. La suite au prochain chapitre ! 😉

Grossesse

Ce secret que j’ai gardé…

Aujourd’hui j’ai une grande révélation à vous faire, car je cache un secret depuis quelques temps……..


En fait, je cache ce secret depuis exactement 12 semaines… Un petit secret au départ qui grandit un peu plus chaque jour et qui d’ici quelques mois, fera de la loutre une grande sœur ! Nous allons agrandir la famille et accueillir un nouveau bébé ! 🙂




J’ai attendu pour vous le dire, attendu de savoir que tout allait bien, attendu de l’avoir annoncé à tous nos proches, et croyez-moi, toute cette attente à été loooongue !!!



Mais maintenant, bébé est bien là et il va bien, il grandit bien. Je parlerai toujours de bébé au masculin car on ne veut pas connaître le sexe avant la naissance, alors ce sera une surprise ! Je vous ferai bien entendu partager cette nouvelle expérience pour moi, qui ne ressemble déjà pas trait pour trait à ma dernière grossesse et qui est une nouvelle source de bonheur.



Ce petit bébé est prévu pour tout début Avril et nous sommes déjà très impatients de faire sa rencontre !

En exclusivité, la première photo de bébé !

 

Grossesse

Réeducation périnéale

Eh oui! Grossesse et accouchement riment aussi avec rééducation périnéale (oui je sais bien que ça ne rime pas pour de vrai!).

J’ai eu ma première séance la semaine dernière, juste un bilan en fait. Ma kiné (trop gentille) m’a donc dit que ça allait et que je n’aurai besoin que de 5 séances (youpi!!).

Alors le périnée, qu’est-ce-que c’est? (pas de honte à ne pas savoir, je n’en avait pas connaissance avant non plus!!)
–> Le périnée est une région anatomique qui se situe autour de l’anus et des organes génitaux, s’étendant du pubis en avant au coccyx en arrière. Le périnée est constitué principalement de muscles dont le rôle est crucial puisqu’ils soutiennent l’ensemble du contenu abdominal et participent également aux phénomènes de continence.

Après une grossesse et un accouchement (par voie vaginale et parfois par césarienne), certaines patientes présentent des symptômes inconfortables en rapport avec un « relâchement » du périnée. Lorsque ces derniers sont présents, une rééducation périnéale s’impose. (cf: lefigaro.fr)
C’est donc hyper important de faire cette rééducation si vous ne voulez pas vous pissez dessus au moindre éclat de rire!
Concrètement, comment se passe une séance?
–> La séance se passe en 2 temps. Deux parties de 10 mn chacune.
1 ère partie : moi, j’ai donc choisi une kiné plutôt qu’une sage-femme, et j’ai eu droit à la super machine toute moderne! Elle insère donc une sonde qui est reliée à un écran où s’affichent de jolies petites courbes que l’on doit suivre en restant au dessus en maîtrisant nos contractions (j’ai eu l’impression de jouer à la game-boy!). Cela permet d’évaluer la force des contractions, l’endurance, etc…
Voici la bête: 
2 ème partie : C’est la machine qui travaille cette fois! Toujours à l’aide de la sonde, celle-ci envoie de petites impulsions électriques. Ce n’est pas douloureux mais pas super agréable non plus. Donc la à chaque fois que la sonde “envoie le jus” on doit contracter fort. Ça va permettre de renforcer le périnée et de rééquilibrer le tout (dans mon cas).
 
Pour l’instant j’ai donc eu 3 séances, et il m’en reste 2. Après j’enchaînerai avec la rééducation abdominale (eh oui encore ça!) dont je vous reparlerai bien sûr.
Voilà! J’espère avoir pu un peu répondre à vos questions en ce qui concerne ce passage obligée après la naissance de nos ptits bouts.