Education

Bébé et l’apprentissage de la marche

On est tous pareil, quand bébé commence enfin à ramper, on se demande quand est-ce-qu’il va marcher ?
Et si on ne se pose pas nous-même la question,
notre entourage se charge de le faire !

” Alors, quand est-ce qu’il va marcher ce bébé ? “

Personnellement, je n’ai jamais été pressée que mes enfants marchent.
Pas que je n’en avais pas envie ou que je m’en fichais, mais simplement, je n’ai jamais été pressée.
Pour moi, il est important qu’ils prennent le temps qu’il leur faut. Et de toute façon, s’il n’y a pas de problème moteur,
ils marcheront tous un jour !

Chacun son rythme

La loutre a fait ses premiers pas lors de notre voyage en Guadeloupe, elle avait alors 13 mois.
Petit renard, lui, à commencé à marcher vers 14 mois.
Mais il n’y a pas de règle ! En moyenne, un bébé marche entre 14 et 16 mois, mais aucune raison de vous inquiéter avant 20-24 mois !

Chaque enfant est différent et avance à son rythme.
Certains marchent tôt, d’autres prennent leur temps. C’est une question de tempérament et de tonicité.
Ça ne veut pas dire que votre bébé est en retard s’il ne marche que vers 20 mois !

 

Les grandes étapes de la marche

Toute les étapes vers la marche sont importantes, et bébé s’y prépare dès sa naissance !

En effet, bébé s’entraîne dès tout petit à ses futurs premiers pas. Lorsqu’il redresse sa tête tout dabord, puis muscle son dos et ses bras, et enfin ses jambes.

Pour réussir ses premiers pas, aucune étape ne doit être négligée !
Dabord le plat dos, retournement sur le côté, plat ventre, quatre-pattes, position assise, à genoux, positions du chevalier servant, debout, et seulement enfin, la marche !
Il faudra alors respecter le rythme de votre enfant et ne pas essayer de sauter les étapes, ni de les accélérer ou d’essayer de l’aider, vous risqueriez de produire l’effet inverse.

Inutile donc, d’essayer de caler bébé avec des coussins pour l’asseoir, s’il ne sait pas le faire lui-même, c’est qu’il n’est pas prêt !

 

Vive la motricité libre !

Si on ne doit pas forcer ni sauter les étapes, on doit les encourager !
N’hésitez pas à laisser votre enfant par terre ( sur un tapis d’éveil par exemple ) afin de le laisser développer sa motricité et commencer les étapes dès son plus jeune âge. Ce qui veut dire que dans l’idéal, il faut éviter les cosy, transat et chaise haute ( Et je ne parle pas des Youpala qui doivent être complètement bannis ! ). Je ne dis pas de les zapper complètement ( je m’en suis moi-même servi ! ), mais d’éviter de laisser bébé dedans pendant trop longtemps, voir en continu.

Pour petit renard, nous avions installé un espace réservé pour lui dans notre salon, son nido.
J’avais d’ailleurs rédigé un article sur Comment réaliser un espace Montessori pour bébé ?

 

Quand bébé commencer à ramper, c’est là que le danger intervient.
A vous d’adapter votre maison à bébé et non l’inverse. Oui, il va explorer et toucher à tout. Alors mettez ce qui casse à l’abri et ce qu’il ne doit pas toucher, loin de ses petites mains.
Il est important de lui laisser de la liberté.

Privilégiez aussi les pieds nus et les chaussures / chaussons à semelles souples.
Pied nus en été et chaussettes anti-dérapantes l’hiver, c’est parfait pour le laisser profiter d’informations sensorielles importantes à son apprentissage.

 

Et surtout, profitez de chacune de ces étapes, bébé grandit tellement vite !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.