Famille

Doudou, un ami précieux

Le doudou, Nin-nin, nounours, peu importe son nom, il fait partie de nos vies et y un pris une réelle importance.

Je ne sais pas chez vous, mais chez nous, les doudous sont des membres de la famille à part entière, tant ils sont présents à tout instant et lors de tous nos déplacements.
Gare à vous si vous oubliez doudou ! Ou plutôt tant pis pour vous, car c’est bien vous qui aurez à subir les pleurs incessants de vos chers petits qui expriment l’absence de leur ami chéri.

 

L’importance du Doudou

J’ai toujours été choquée d’apprendre que ma Maman n’avait plus son doudou.
Quand je lui ai demandé, alors petite, si je pouvais voir son doudou, elle m’a répondu que sa Maman l’avait jeté il y a longtemps.
Elle m’a confié que cela l’avait attristée, et j’avoue que cela m’a marqué moi-même car je n’imaginais pas alors (et même encore maintenant ), mon doudou dans une poubelle. Tout comme je n’imagine pas séparer mes enfants de leurs doudous.
Mais à cette époque on n’imaginait pas alors l’importance du doudou.

On sait maintenant que le doudou est, pour notre enfant, un objet transitionnel qui nous symbolise en quelque sorte et lui permet de le rassurer et rend la séparation plus facile à vivre pour lui.

Personnellement, afin d’éviter la catastrophe et afin que nos enfants possèdent toujours un mini-nous, nous avons acheté 5 exemplaires du doudou de nos enfants. Un va à la crèche, un chez chaque Papy et Mamie, il nous en reste alors deux à la maison, il n’y a rien de trop. Cela évite les oublis, la panique et ça permet aussi d’user tous les doudous ensemble.

 

Vers quel Âge ?

Chez nous, nous avions choisi plusieurs peluches avant la naissance de la loutre et de petit renard, que nous avons alors mis dans leur berceau dès le début ( oui à leur pied pour éviter le risque d’étouffement ).
Au fil des mois, ils ont chacun fini par afficher une nette préférence pour l’une de leurs peluches, pour finalement, ne plus jamais la quitter. C’est la naissance du Doudou ! 🙂
En général, c’est vers 5/6 mois que bébé commencera à avoir un réel intérêt pour son doudou.

 

Avec nous , partout et tout le temps !

” Oui Doudou peut venir aussi au zoo avec nous bien sûr ! ”
Vous allez vite comprendre que Doudou est vraiment important pour votre enfant et qu’il va vouloir l’emmener partout avec lui.
Au risque d’ailleurs que doudou s’use très vite et surtout, se salisse !
Alors on lave doudou ou pas ?
Chez nous oui, il est hors de question de garder un doudou crasseux, qui ira passer la nuit dans le lit des enfants.
Alors oui, on à un deuxième doudou, pendant que doudou prend don bain pour être tout propre et sentir bon. On l’a fait dès le début et ça n’a jamais posé problème ni à la loutre, ni à petit renard, leur doudou est tout aussi important à leurs yeux avec ou sans odeur, mais pour nous, c’est quand même plus sympa sans 😉

Pour ce qui est du transport de doudou, nous essayons de limiter un peu et de plus en plus au fur et à mesure qu’ils grandissent.
La loutre va maintenant à la maternelle alors elle est déjà obligée de laisser doudou à l’entrée pendant la classe et ne peut le reprendre que pour la sieste.
Quand elle est avec nous, en sortie, on préfère qu’elle le laisse dans la voiture. Ce n’est pas toujours facile et les négociations sont parfois rudes, mais nous sommes aussi assez souples car on sait qu’il compte beaucoup pour elle.
Elle sait toutefois que si elle choisit de l’emmener, elle en a l’entière responsabilité et elle ne doit pas le mettre dans la bouche, ça c’est seulement pour les dodos !

 

Et la tétine ?

Je sais, c’est un autre débat, mais chez nous la tétine est attachée à doudou, alors, elle lui est aussi liée.

La loutre n’a pas de tétine et n’en a jamais eu, nous en étions plutôt contents.
Petit renard, à cause de son reflux, à eu besoin de la tétine dès sa naissance et la réclame encore beaucoup, souvent quand il est fatigué.
La tétine est accrochée à son doudou par une attache-tétine et fait donc partie intégrante du doudou.

Pour l’instant, il est encore petit, donc nous ne limitons pas encore l’accès à la tétine, mais nous savons, qu’en grandissant, il faudra qu’il arrive à s’en passer de plus en plus, pour finalement la supprimer. Je sais d’avance que ça ne sera pas facile, mais il existe bon nombre d’astuces pour faciliter la transition.

 

Alors et chez vous, Doudou or not Doudou ?

Nos lectures

Doux comme tout – Mon Dodo [ Chut, les enfants lisent ! ]

Cette semaine je vous fait découvrir un livre pour petit renard en forme de renard !
C’est un livre issu de la collection Doux comme tout.

Mon dodo des Editions Auzou

 

Pour tous les bébés animaux, comme pour nos bébés, c’est l’heure d’aller se coucher !

Mais eux non plus n’aiment pas devoir aller au lit et cherchent mille excuses pour y échapper…

Au fil des pages, on y découvre donc différents animaux aux multiples couleurs et surtout, aux différentes textures.

Un livre très attrayant pour bébé avec une histoire toute simple et de jolies illustrations.

Je recommande ce livre pour les petits à partir de 1 an.

 

Doux comme tout – Mon Dodo – Editions Auzou – 10,95

Vie quotidienne

La joie des microbes…

 

Bon s’il y a bien une chose qu’on découvre en devenant parent et dont on se serait bien passé, c’est les microbes !

Avant d’être parent, on est malade de temps en temps, et côté agréable du truc, on peut squatter le canapé et se faire chouchouter par ses propres parents ou plus tard, son conjoint.
Jusqu’ici, vous n’aviez alors connu que de petits rhumes et quelques maux de gorge. En devenant parent, c’est un tout nouvel univers microbiotique qui s’ouvre à vous !

Vous allez passer du temps au chevet de vos chers petits, et bien entendu, ils sont très partageurs alors vous aussi, allez vous retrouver au lit, pensez à vous prendre un abonnement à Netflix ! 😉

Ça vous dit un petit listing des joies qui vous attendent en tout que parent ?

 

La Bronchiolite

C’est une infection des poumons qui touche majoritairement les enfants de moins de 2 ans et qui peut entraîner une hospitalisation si elle n’est pas pris en charge rapidement.

La loutre en a fait beaucoup dans ses premières années, nous avons eu de nombreuses séances de kiné respiratoire pour l’aider à évacuer.

La varicelle

Une maladie très contagieuse qui se manifeste par l’apparition de rougeurs et boutons.
Pas très agréable à attraper mais mieux vaut tout de même l’avoir pendant l’enfance.
Elle ne s’attrape qu’une seule fois mais peut tout de même s’attraper à nouveau si on y est exposé, sous forme de zona.

La rhino-pharyngite

Une sympathique infection des voies respiratoires semblable au rhume.
Sans doute un de ceux qui reviendront le plus souvent !

L’angine

C’est une infection de la gorge et en particulier, des amygdales, qui cause un mal de gorge important et des douleurs au moment de la déglutitions qui rendent difficile de manger et boire.

L’otite

Il s’agit d’une infection de l’oreille qui crée de grosses douleurs et notamment en position allongée.
Cela arrive souvent à la suite d’une sinusite ou d’une rhino-pharyngite.

Le syndrome pieds-mains-bouche

C’est une maladie infectieuse virale qui provoque l’apparition de vésicules dans la bouche et sur les mains et les pieds.
C’est une maladie très contagieuse qui peut être attrapée plusieurs fois.

La gastro-entérite

La gastro-entérite est sans aucun doute la maladie que je redoute le plus tant elle revient souvent chez nous.
Cette maladie très contagieuse reste la première cause de mortalité ( hors accident ) chez les enfants de moins de 5 ans.
Il est très important de ne pas laisser les enfants se déshydrater à cause des vomissements ou des diarrhées.

Quand la loutre était petite, elle a été hospitalisée pour une gastro assez violente qui l’a empêchée de boire et de s’alimenter.
Ne laissez pas traîner si bébé est au plus mal !

Le RGO

Le Reflux Gastro-œsophagien se caractérise par des remontées acides de l’estomac vers l’œsophage.
C’est un trouble digestif fréquent chez les nourrissons, qui peut parfois durer plusieurs mois, voir années.
Il est encore très mal diagnostiqué malheureusement, et nous en avons malheureusement découvert l’existence avec petit renard ( Notre expérience du RGO )

 

Que tout ceci ne vous empêche pas de connaître la joie d’être parent, car malgré tout, tout ceci n’arrive même pas à entacher ce bonheur !
Ne perdez pas espoir, un jour ils seront grands, et vous pourrez à nouveau vous faire chouchouter 😉

Famille

Le choix du prénom, un vrai casse-tête !

Si vous êtes parent, vous connaissez vous aussi le casse-tête du choix du prénom…

Tout commence quand un petit + apparaît sur le test ( parfois avant ), on commence alors à se projeter et à se demander comment on pourrait bien appeler cette petite merveille.

Bien sûr parfois on y pense depuis longtemps, mais parfois aussi, le prénom qu’on trouvait évident ne l’est plus forcément.
Oui, appeler sa fille Buffy parcequ’on est totalement fan de la série, c’est peut-être une bonne idée à 16 ans, mais ça ne l’est plus forcément en vieillissant…

En plus, on est plus tout seul et on doit maintenant faire ce choix à deux ! Bon dès fois c’est peut-être mieux comme ça parceque c’est une sacré responsabilité quand même, alors autant assumer ça en couple !
Et puis, on pourra toujours dire que ” C’est Papa qui a choisi ton prénom ” quand la petite Rosalie-Margareth-Chantale se plaindra de la longueur du sien ^^

 

Quand on commence à mettre en commun ses idées, c’est la que la guerre commence !
On se rend compte qu’on a pas forcément les mêmes coups de cœur et que le prénom tant aimé ne plaira pas forcément au Papa… ( Ouais, il est peut-être pas aussi fan de Buffy lui… )

On se rend compte aussi que certains prénoms sont à bannir tant les rencontres faites au fil des années en ont entaché certains.  Ouais parceque la super meilleure ennemi qu’on avait au Lycée s’appelait Charlotte donc tu comprends il est hors de question que notre fille s’appelle comme ça !

Finalement chacun fait une liste
Nous c’est ce que nous avons fait. A grand soutien d’un Dictionnaire des prénoms, chacun à éplucher méthodiquement tous les prénoms un par un et noter ceux qui retenait notre attention.
Ensuite on met en commun. On regarde alors ceux qui se trouvent sur les deux listes s’il y en a, et ceux qui pourraient éventuellement plaire aux deux partis même s’il n’avait pas retenu notre attention auparavant.
C’est le moment d’être convaincant, Buffy à sans doute de nombreux avantages que chéri n’aurait pas vu jusqu’ici…
C’est le début des négociations…

 

C’est ainsi que nous avons procédé pour la loutre.
Il ne restait plus que 3 prénoms sur notre liste commune. Après avoir pesé les pour et les contres, nous avons fini par nous mettre daccord sur un seul. J’avoue que pour elle, nous avions donc fixé notre dévolu au cinquième mois et n’avons plus changé jusqu’à sa naissance.

Pour petit renard c’est plus compliqué. J’ai toujours eu beaucoup plus de mal avec les prénoms pour garçon, ne me demandez pas pourquoi.
Mais fort heureusement, là encore ne me demandez pas pourquoi, nous avions depuis longtemps en tête un prénom pour garçon.
Avec mon mari, nous sommes ensemble depuis l’âge de 16 et 17 ans et nous avions déjà discuté de ce prénom, que nous aimions tous les deux et avions alors gardé dans un coin de tête jusque là.
Bon cela ne nous a pas empêché d’éplucher à nouveau le dictionnaire des prénoms, et d’en retenir alors un second.
Ce qui nous a donc fait hésiter très longuement entre ces deux prénoms. Mon mari m’avait alors laissé carte blanche pour faire le choix final. Et j’ai finalement opté pour notre premier coup de cœur, seulement 4 jours avant la naissance de petit renard ! J’ai eu comme un déclic en pleine nuit et j’ai pris ma décision 🙂

 

Je dois dire que le choix des prénoms à toujours été pour moi très important car c’est une énorme responsabilité !
On donne tout de même un prénom pour la vie alors mieux vaut ne pas se planter au risque que le petit Bryan-Hector-Donald pourrait nous en vouloir toute sa vie !

 

Et le deuxième prénom ?
Ici nous avons simplement opté pour les prénoms des Mamies pour la loutre et pour petit renard, nous avons demandé aux Parrain et Marraine de choisir chacun un prénom.

 

Allez courage, c’est compliqué mais pas impossible ! Et de toute façon, il faudra bien lui trouver un prénom à ce bébé !
Je suis certaine que votre choix sera le bon car ce sera le choix du cœur <3

Vie quotidienne

Le sommeil de bébé la première année

Il paraît que quand on devient parent, on perd 44 jours de sommeil la première année qui suit la naissance…

Honnêtement, je veux bien y croire…

Quand on a eu la loutre, notre petit extraterrestre, on n’y a vu que du feu ! Notre petite marmotte dormait alors 14h par nuit ! Elle se couchait a 20h et dormait jusque 10h le lendemain ! Et ça, jusqu’à ses 3 ans, jusqu’à l’arrivée de son frère…

Clairement, avec petit renard, ça n’a pas été la même, et je peux dire qu’effectivement, je pense bien avoir perdu au moins 44 jours de sommeil cette dernière année !

 

Le sommeil pour un bébé c’est important, fragile, et compliqué.
Et c’est aussi tellement changeant d’un bébé à l’autre et selon l’âge.

 

De 0 à 4 mois

On dit qu’il n’y a rien d’inquiétant à ce qu’un bébé ne fasse pas ses nuits avant 4 mois.
Pour les parents, les débuts avec un nouveau-né sont compliqués. Bébé dort selon ses besoins et quand il veut !
Il ne fait pas encore la différence entre le jour et la nuit, ce qui peut parfois donner de ” belles ” nuits à ses parents.

A cet âge, bébé dort par tranche de 2 à 4 heures, et progressivement, de plus en plus longtemps.

Durant cette période, vous entendrez de nombreux conseils, parfois contradictoires.
Dès la maternité, on m’a dit de réveiller mon bébé pour qu’il mange…
Personnellement, j’ai toujours fait le choix de laisser mes enfants dormir et de ne JAMAIS les réveiller. Ils savaient très bien se réguler eux-même et se réveiller quand ils avaient faim.

Avec petit renard, ça a été très compliqué durant toute cette période car nous avons aussi vécu ses problèmes de RGO.
Au début, il se réveillait 5 fois par nuit, sans être allaité au sein…
Quand nous avons enfin trouvé le bon traitement, il ne se réveillait plus qu’1 a 2 fois par nuit jusqu’à ses 4 mois où il a enfin fait des nuits complètes ! ( Ma sage-femme m’avait dit de ne pas m’inquiéter avant cet âge là )
J’avoue que ça a été difficile pour moi, habituée à de grosses nuits avec la loutre… J’étais vraiment épuisée pendant cette période et j’ai eu du mal à m’en remettre ! Mais pas le choix, on se fait à tout comme on dit…

 

De 4 a 6 mois

Vers cet âge, bébé dort normalement sur de plus longues périodes, et a la maturité pour ” faire ses nuits “.
Bébé commence aussi peu à peu à trouver son rythme et dort a des heures plus régulières, ce qui facilite les siestes et les possibles réveils nocturnes.

Avec ce nouveau rythme, il devient plus facile de rythmer le quotidien et de prendre ses marques.
C’est à partir de ce moment là que nous avons vraiment trouvé notre équilibre à 4. J’avoue qu’avant c’était un peu au jour le jour et comme on pouvait, pas de rythme, une organisation compliquée et une extrême fatigue pour toute la famille. Clairement, ça change tout !

C’est a cet âge que l’on peut commencer à instaurer une routine au moment du coucher, comme lire une histoire, chanter une berceuse, etc…
Avoir une routine du coucher, qui est par définition toujours la même, permet de rassurer bébé et de faciliter le coucher et l’endormissement.

 

De 6 a 12 mois

A partir de cet âge, le rythme est bien trouvé et régulier. Bébé dort normalement toute la nuit de 10 à 12 heures sans se réveiller et fait encore au moins une sieste l’après-midi et souvent encore une le matin. En tout, ils devraient dormir entre 13 et 15 heures par jour.

Parfois, bébé peut encore se réveiller la nuit. Il à parfois besoin d’être rassuré par Papa ou Maman, mais la plupart du temps, il arrive à se rendormir seul.
C’est aussi pendant cette période qu’apparaît l’angoisse de séparation. Il est donc important de bien rassurer bébé au moment du coucher et durant ses potentiels réveils.

Petit renard a maintenant 13 mois et il se couche a 20h30 le soir, pour se lever vers 7h/7h30.
Il fait parfois une sieste le matin et parfois seulement l’après-midi. Tout dépend de son état de fatigue, nous nous adaptons beaucoup à lui et ses besoins, et à la crèche également.

 

Il faut toutefois retenir que chaque enfant est différent et à son propre tempérament et des besoins qui lui sont propres. Il est important de respecter le rythme de bébé pour ne pas nuire à son équilibre. Chaque chose en son temps 😉
J’ai deux enfants, et sur le plan du sommeil ( comme sur de nombreux autres plans ) ils sont totalement différents et nous avons essayé de respecter le rythme de chacun au maximum et autant que possible.

Famille

13 mois déjà !

 

Bon, voilà déjà 1 mois qu’on a passé LA grande étape des 1 an !
( Même un peu plus puisque je suis en retard, mais chut ! )

 

Un mois riche en émotions car nous avons vécu beaucoup de changements : retour de vacances, déménagement, changement de crèche, reprise du boulot, nouveau rythme, etc…

Du coup, pas forcément facile pour les enfants, et pourtant, petit renard a super bien géré !

L’Affectif

Clairement ce mois-ci, on a retrouvé un bébé rempli d’amour !
Il a même appris à envoyer des bisous et il n’est pas avare en câlins !
Je n’ai jamais vu un bébé aussi câlineur et bisouteur que petit renard 🙂

Il montre aussi un très fort attachement à son doudou, qu’il sait maintenant appeler d’ailleurs.

Et il aime aussi ses Papy et Mamie et ses nounous à la crèche ! 🙂

 

La motricité

La marche n’est toujours pas en place, mais on s’en approche petit à petit !
Il prend chaque jour un peu plus d’assurance et commence tout doucement à se mettre et à tenir debout sans les mains. Il n’est juste pas encore près à se lancer pour avancer. Chacun à son rythme.

Sur le plan alimentation, Monsieur ne veut dorénavant plus de purée, uniquement des morceaux !
Il sait bien ce qu’il veut et il commence déjà à faire le difficile !

Petit renard commence à réaliser ses premières œuvres artistiques pour notre plus grand plaisir.

Il sait aussi bien se faire comprendre et montre les objets qu’il veut, les endroits où il souhaite aller ou dans les bras de qui il souhaite être porté.

 

Intellectuel et social

La relation avec sa soeur continue de se construire peu à peu, même si ce n’est pas toujours dans la joie et la bonne humeur ! C’est le début des ” Maiiiiiiiiis je l’avais avant !!!” et des ” Mamaaaaaaaaaan, Petit renard / la loutre m’a pris mon jouet !!”

Le langage se développe aussi, je vois qu’il comprend énormément de choses, et il essaye beaucoup de répéter, principalement les onomatopées en ce moment. On a donc droit à des ” Boum “, ” Vroum ” et ” Bouh ” très souvent ! 🙂
Il sait très bien dire ” Non ” aussi, et avec le mouvement de la tête qui l’accompagne bien sûr !
C’est marrant comme les enfants apprennent très vite ce mot…

Chez nous, comme à la crèche ( les nounous nous le disent chaque jour ) ils pique des crises quand on ne fait pas ce qu’il veut. Mais on ne lâche rien et il se calme aussi vite que la colère à commencé, et tout ça, sans même une larme !

 

Voilà le petit bilan de ce mois-ci. Chaque fois que je dresse ce bilan, ça me fait voir à quel point mon bébé grandit vite ! Bon je m’en était déjà rendue compte hein, mais c’est toujours surprenant la vitesse à laquelle ils grandissent et apprennent…

 

Nos lectures

Le livre de mes émotions [ Chut, les enfants lisent ! ]

Cette semaine, pour notre rendez-vous lecture avec ” Chut, les enfants lisent ! “, je vous fait découvrir un nouveau livre sur les émotions.
Après La couleur des émotions, voici un nouvel album joliment illustré :

Le livre de mes émotions, des Editions Gründ

Dans ce livre, on fait la rencontre de la petite Simone, une petite fille qui passe par beaucoup d’émotions, comme tous les enfants.

Chaque émotions est expliquée étape par étape. Par quoi elle peut être causée, comment elle augmente et surtout, à chaque fois, un petit exercice pour la chasser ( ou l’accueillir ).

J’ai trouvé ce livre plus proche encore de ma fille, par rapport à ce qu’elle peut ressentir et vivre au quotidien.

Les exercices sont faciles à faire, ludiques et efficaces ! Ils sont d’ailleurs réalisés par une sophrologue et parfaitement adaptés aux enfants qui comprennent très bien ce qu’il faut faire.

Je recommande ce livre pour les enfants à partir de 4 ans et pour tout travail sur les émotions, ou pas, car chaque enfant peut se retrouver dans chacun des exemples concrets.

 

Le livre de mes émotions – Editions Gründ – 14,95€

 

 

Activités enfants

10 idées pour jouer avec bébé

 

Il n’est pas toujours évident de savoir jouer avec un bébé.
On sait comment jouer avec un enfant, mais avec un bébé, on a parfois l’impression que ça ne sert à rien, ou qu’un bébé n’a pas besoin de jouer.
Bien au contraire !

Jouer avec bébé est très bénéfique pour lui. Déjà parceque vous allez passer un temps précieux avec lui et ensuite car cela lui sera utile pour son éveil et son développement.

Pour vous aider, je vous donne 10 idées pour jouer avec votre bébé 😉

 

Le Coucou / Caché

A partir de 2/3 mois, vous pouvez commencer à jouer à cache-cache avec bébé.
Le jeu sera simple, vous n’aurez pas à trouver une super cachette ni à compter jusqu’à 100, il vous suffira de sortir du champ de vision de bébé et d’y revenir avec un grand ” Coucouuuuuuuu” et un beau sourire qui devrait soutirer le sien à bébé.
Au fil des mois, bébé cherchera à vous trouver en tournant la tête, en essayant d’élargir son champ de vision.
Un peu plus tard, ce jeu peut être adapté avec des objets.

 

Chanter !

Les bébés sont sensibles à la musique et adorent la voix de leur Maman, alors pourquoi ne pas cumuler les deux ?
Installez-vous confortablement avec bébé, et écoutez ensemble des musiques de votre choix avec des paroles que vous pouvez chanter.
Cela devrait lui plaire !
Par la suite, la danse est idéale pour développer la motricité !

 

Un peu de sport ?

Avec l’arrivée de bébé, difficile de faire du sport ! Eh bien non !
OK on oublie peut-être la salle de sport, mais on peut rester au chaud avec bébé et faire quelques exercices à la maison et avec son aide !

Voici, par exemple, un livre pour faire du Yoga avec bébé :

 

Vive les couleurs

Utilisez des objets de couleurs vives, de formes variées et de textures différentes pour éveiller les sens de bébé.
Les tapis d’éveil et les mobiles sont très intéressants au début, mais les livres à toucher sont aussi très attrayants pour bébé.

 

On sort !

Quoi de mieux pour bébé que d’élargir son horizon et de sortir voir le monde ! Il y a tant de choses à découvrir dehors, tant de couleurs, de bruits, d’odeurs, etc…
Une sortie au parc ou même des courses, n’hésitez pas à sortir avec bébé et ne restez pas enfermés ! Cela vous fera le plus grand bien à tous les deux.

 

Tous au bain !

Le bain est un moment de partage et de jeu idéal !
Si bébé est détendu dans l’eau, c’est un endroit parfait pour jouer.
Des petits jouets de bain simples comme des gobelets ou des cracheurs d’eau seront parfaits pour amuser bébé et l’initier au plaisir des jeux d’eau. Bébé va très vite transformer la salle de bain en pataugeoire géante !

 

Miroir mon beau miroir

Le miroir est un accessoire indispensable pour les bébés dès le plus jeune âge.
Personnellement, j’en ai disposé plusieurs dans la maison pour s’amuser à se voir ou à grimacer devant.
Son préféré et celui qui à servi le plus tôt à été celui disposé au niveau du plan à langer

 

A quatre pattes

Quand bébé commence à se déplacer, pourquoi pas organiser des courses de quatre pattes ?
Bébé va adorer que vous le poursuiviez dans la maison, ça promet de joyeuses rigolades ! 😉

 

Tu dors ?

C’est bien connu, les bébés adorent réveiller leurs parents !
Alors pourquoi ne pas en faire un jeu et vous allonger au sol, les yeux fermés. Bébé va beaucoup s’amuser à grimper sur vous et à vous observer. Je suis sûre qu’il sera surpris et rira bien quand vous vous réveillerez !

 

Recyclage

Vous avez sûrement des magazines ou des pubs qui traînent à la maison, alors pourquoi ne pas les recycler avec bébé ?
Les bébés adorent déchirer le papier, donc voilà un petit jeu qui risque de bien lui plaire, et de l’occuper un petit moment !

 

Vous avez maintenant de quoi vous occuper avec bébé alors il ne me reste qu’a vous souhaiter de beaux moment de complicité !

Achats et Tests

Wishlist spéciale Fête des mères !

Vous l’avez voulue, la voici !

Ma Wishlist Spéciale Fête des mères !

 

1 – Le guide des parents imparfaits spécial Montessori, pour déculpabiliser, se marrer et en apprendre aussi ! 😉

2 – Cher journal, mon carnet, pour se créer son petit univers, se détendre et se lâcher !

3 – Quatre murs et un toit, pour une petite lecture détente et larmoyante…

4 – Défroisseur Calor, pour en finir avec la corvée du repassage !!

5 – Abonnement à Inkybox, pour développer votre créativité et vous détendre avec l’Art-thérapie.

6 – Licorne Funko-Pop, parcequ’on a aussi le droit de rester jeune dans sa tête ! 😉

7 – La chaise Hamac, pour lire tranquilou dans le jardin au soleil ! <3

 

Voilà ! J’espère que ma petite liste vous plaît, vous avez maintenant de quoi lancez un message subliminal à votre chéri ou vos enfants ! 😉

Et oui, je sais bien qu’on est pas obligés de recevoir un cadeau pour la fête des mères, mais ne nous leurrons pas, ça fait toujours plaisir quand même !